La comtesse de Cadente est malade

Contrairement à son habitude, la comtesse de Cadente ne sortit pas à six heures, car elle était souffrante depuis la veille. Toux, congestion nasale, douleurs musculaires : elle avait tous les symptômes d’une grippe carabinée. Bouillante de fièvre, elle maudissait le monde entier pour lui avoir refilé ce vilain virus.

— Pourquoi ça m’arrive à moi ? se lamentait la comtesse de Cadente. Quand je pense que j’ai pris la peine de me faire vacciner, pour une fois…

— Madame fait visiblement partie de la quantité statistiquement négligeable d’individus qui attrapent la grippe malgré la vaccination, dit larbin en tendant à la comtesse des cachets et un verre d’eau.

— C’est cette salope de marquise de Fûstiges-Tonncul qui m’a refilé cette cochonnerie, je suis sûre. C’est trop d’effort pour elle de tousser dans son coude! Et je sais que cette catin a les mains continuellement fourrées dans les endroits les plus glauques… ah la la, juste à y penser, ça me donne envie de…

La comtesse de Cadente se mit alors à tousser si fort que larbin eut peur qu’elle finesse par cracher une de ses bronches. 

— Madame la comtesse devrait cesser de se mettre dans tous ses états, car ça ne l’aide en rien, dit doucement larbin. Si Madame le permet, je vais prendre sa température pour voir si sa fièvre a diminué.

La comtesse hocha la tête. Elle garda le thermomètre en bouche en boudant jusqu’à ce que larbin le reprenne.

— Houla. Presque trente-neuf. C’est encore très élevé.

— Je vais mouriiiiiiiiir ! pleurnicha la comtesse.         

— Je me porte garant de la santé de Madame la comtesse. Je vous assure que vous allez passer à travers – quitte en dernier recours à vous accompagner à l’urgence.

— Nooooon! Je ne veux pas me ramasser là! C’est laid, c’est déprimant, c’est plein de gens weird et ça prend une éternité avant de se faire prescrire des tylenols et de se faire renvoyer à la maison comme une malpropre!

— Nous n’en sommes pas encore là, madame. Pour le moment, il faut veiller à ce que vous soyez bien hydratée.

— Ah non! Pas encore de l’eau. Je peux avoir quelque chose avec des bulles?

— J’ai dilué du jus d’orange. Ce sera meilleur pour vous.

La comtesse aurait voulu râler, mais elle se remit plutôt à tousser.

— Il faut aussi de Madame se nourrisse. J’ai pris la liberté de lui préparer une petite soupe casse-grippe végane qui, j’ai l’audace de croire, fera merveille.

— Qu’est-ce qu’il y a là-dedans? demanda la comtesse en reniflant, soupçonneuse.

— Que de bonnes choses. Patates douces, poireaux, citron, gingembre, curcuma.

— Pfff. Je ne goûte rien ennéoué, dit la comtesse en haussant les épaules.

— Si Madame le permet, je vais l’aider à manger.

La comtesse de Cadente acquiesça, alors larbin se mit à la nourrir à la cuillère. La comtesse avait si mal à la gorge qu’elle grimaça chaque fois qu’elle avala, tout en émettant de petits râles plaintifs.

Et c’est au moment où la dernière cuillérée fut avalée que la comtesse regarda son larbin droit dans les yeux et prononça les mots fatidiques :

— Je t’aime.

La comtesse eut ensuite un moment de lucidité et regretta immédiatement ses paroles; elle sentit ensuite une bouffée de chaleur aggraver sa fièvre. Quant à larbin, il fut si surpris par cette déclaration soudaine qu’il en échappa le bol de soupe vide – qui éclata en mille miettes sur le parquet.

— Oh non ! Quel maladroit je fais ! Je ramasse ça tout de suite, bafouilla-t-il, le rouge au front.

Il s’enfuit de la chambre avant même de la comtesse eut le temps de le menacer d’une punition.

« Saloperie de fièvre… ça fait vraiment délirer et dire n’importe quoi », se dit plus tard la comtesse de Cadente avant de s’assoupir dans ses appartements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s