La comtesse de Cadente donne ses instructions

Comme à son habitude, la comtesse de Cadente sortit à six heures. Elle revint bien vite au manoir avec une cravache toute neuve, car c’était un grand jour : celui où elle allait accueillir son larbin et lui donner ses instructions domestiques. Après la visite des chambres et de la cuisine, la comtesse – suivie deux pas derrière par son larbin – arrive enfin au donjon.

— Comme pour mon argenterie, mes outils de discipline ont besoin d’un soin constant et méticuleux, dit la comtesse en ouvrant ses armoires. Mes fouets et mes martinets de cuir ont besoin d’être protégés, nettoyés et régulièrement nourris à la glycérine. Et tu sais quoi faire avec ces tenues de latex?

— Oui comtesse, répondit respectueusement larbin.

La comtesse lui asséna alors un coup de cravache qui le scia de surprise.

— Quelle réponse insolente! Pourquoi te croirais-je sur parole? Dis-moi comment faire.

Le rouge au front (et à la fesse), larbin expliqua d’une voix oppressée :

« Il ne faut pas suspendre les vêtements en latex, ni les exposer au soleil, car les rayons ultraviolets les dégradent. Il faut les entreposer, soigneusement pliés, à l’obscurité – dans un sac à vêtements ou quelque chose de similaire. Il est important de ne pas superposer différentes couleurs de latex, parce que les couleurs peuvent saigner. Il ne faut pas non plus les exposer à des températures de moins de six degrés ou les exposer aux parfums, aux déodorants, aux huiles, au sang et surtout à tout ce qui contient de l’huile, qui peut provoquer une réaction chimique délétère… »

Labin reçut un autre coup de cravache qui le fit sursauter et perdre le souffle.

— Délétère? Tu te penses à l’Académie française, larbin?

— Je m’excuse. Je voulais dire « néfaste », comtesse.

— Bien. Continue, maintenant.

Larbin prit une grande respiration, puis dit :

« Il ne faut pas laver le latex à la machine, ni le sécher à la sécheuse, ni le repasser. Après utilisation, il faut laver les vêtements à l’eau tiède avec du savon pour les mains ou du liquide vaisselle, puis rincer et sécher avec un chiffon doux. Ensuite, on doit les saupoudrer de talc à l’intérieur et vaporiser un produit d’entretien brillant à l’extérieur – uniquement des produits à base d’eau. »

— Parfait ! Maitenant, passons à l’entretien de la cuvette des toilettes. Il se trouve que j’ai une envie pressante, alors à genoux !

Larbin obéit, ouvrit grand la bouche et n’en échappa pas une goutte sur son body de latex, ce qui confirma à la comtesse qu’il savait vraiment comment prendre soin de ses précieux accessoires.

« J’aurais dû prendre des notes, je n’ai jamais su comment entretenir ces trucs… ah la la, tout le fric que j’ai pu perdre depuis toutes ces années… », se dit beaucoup plus tard la comtesse de Cadente avant de se retirer dans ses appartements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s